Voir la vidéo

Le fer, une épée double tranchante

Quel est la meilleur forme de fer pour notre sécurité alimentaire ?

Tout d'abord cassons les mythes :

Quand on mange des aliments qui viennent des plantes (comme des légumes, des fruits, des céréales), on peut avoir moins de fer dans notre corps que si on mangeait de la viande. Mais cela ne veut pas dire qu’on est plus malade que les autres. En fait, les gens qui mangent plus de plantes ont souvent plus de fibres, de magnésium et de vitamines (comme A, C et E) ce qui peut augmenter l’absorption, mais le fer trouvé dans les plantes est du fer non héminique. Ceux qui mangent sans viande ne reçoivent aucun fer héminique présent dans le sang et les muscles, le point positif est qu’il n’y a pas tout les effets négatif du fer héminique, mais l’inconvéniant est qu’il est moins bien absorbés que le fer héminique, et comme à tout problème il y a une solution, pour augmenter l’aborption du fer non héminique. L’évitement du fer héminique peut être l’un des éléments clés de la protection à base de plantes contre le syndrome métabolique et peut également être bénéfique pour réduire le risque de maladie cardiaque.

Fer et conséquences :

Manger du fer peut être mauvais pour le cœur. Mais en réalité, ça dépend d’où vient ce fer. Si l’on manges du fer qui vient des plantes, ça ne pose pas vraiment de problème pour le cœur. Par contre, si l’on manges beaucoup de fer qui vient de la viande, ça peut être un souci pour le cœur, car ce type de fer peut causer des problèmes dans les artères.

En fait, pour chaque petite quantité de ce fer spécial (qu’on appelle fer héminique) que l’on manges chaque jour, le risque d’avoir des problèmes de cœur augmente. Donc, il est important de faire attention à ne pas manger trop de fer qui vient de la viande.

Des chercheurs ont étudié si manger du fer pouvait causer des problèmes comme des accidents cérébraux et de diabète de type 2. Ils ont découvert que le fer qui vient de la viande peut augmenter le risque d’avoir ces problèmes, mais ce n’est pas le cas avec le fer des plantes. Manger beaucoup de fer de la viande peut aussi augmenter le risque d’avoir certains cancers. En fait, si l’on manges ce type de fer tous les jours, notre risque d’avoir un cancer peut augmenter de 12%. Les scientifiques pensent que manger de la viande peut provoquer des changements dans notre corps qui pourraient être à l’origine de certains cancers.

Façons étranges d'augmenter l'apport en fer :

Le fer, c’est important pour être en forme et en bonne santé. Certaines personnes n’ont pas assez de fer dans leur corps.

Pour rester en bonne santé et éviter des problèmes comme les maladies du cœur, le cancer et le diabète, il vaut mieux manger du fer qui vient des plantes. On peut trouver ce fer dans des aliments comme les céréales complètes, les haricots, les pois, les légumes verts, les fruits secs, les noix et les graines et bien d’autres!’

Malheureusement, l’industrie alimentaire toujours présente pour faire du profit, a développé des produits alimentaires à base de sang, tels que des craquelins, des cakes et des biscuits remplis de sang. Ces aliments contiennent du fer héminique, qui peut augmenter le risque de cancer. Bien que ces produits alimentaires puissent sembler appétissants en raison de leur goût agréable et de leur couleur foncée, il est important de ne pas les consommer régulièrement, car ils peuvent être dangereux pour notre santé.

Réduction et augmentation du fer naturellement :

Une tasse de café a réduit l’absorption du fer d’un repas de hamburger de 39% , son cousin le thé lui a fait réduire l’absorption de fer de 64%. C’est certes moins efficace que le thé mais ça reste très intéressant. Plus ses boissons sont infusé longtemps et donc fort, plus l’absorption du fer était réduite.
Niveau timing, aucune diminution de l’absorption du fer ne s’est produite lorsque le café était consommé une heure avant un repas, mais attendre une heure après le repas ne semble pas aider car on pense qu’il peut falloir jusqu’à deux heures environ pour éliminer un repas de l’estomac, et à partir d’une heure, le café peut rejoindre la nourriture dans l’estomac.
Cepandant certaines personnes carencés ont un besoin accru en fer, le pouvoir des végétaux nous proposent la vitamine C pour stimuler l’absorption du fer, ce qui est parfait pour toutes personnes proche de l’anémie.

Ceci démontre les lames double tranchante du fer, d’un côté le fer est vital pour notre organisme, de l’autre, il est un puissant pro-oxydant. On pense même que le risque réduit de diabète de type 2 lié à la consommation de café peu être dû à l’inhibition du fer par le café.
Le risque de diabète de type 2 augmente avec l’augmentation de la quantité de ferritine dans le sang, qui est une mesure de vos réserves de fer. Donc : réserves de fer plus élevées = un risque de diabète plus élevé. C’est la même chose avec le risque de diabète gestationnel pendant la grossesse. Vous devez donc vous assurer que vous consommez suffisamment de fer, sans en accumulez de trop dans votre corps. Mais comment savons-nous que c’est la cause et l’effet?

On le sait Parce que si vous randomisez des personnes diabétiques vers une saignée où ils donnent leurs sang juste quelques fois pour réduire leurs réserve de fer, ceux du groupe de don de sang avaient un meilleur contrôle de la glycémie, une meilleure sécrétion d’insuline et moins de résistance à l’insuline. La soustraction de fer améliore également le dysfonctionnement artériel chez les diabétiques de type 2 .
C’est exactement la même chose pour la goutte, le café réduit-til le risque de goutte par la réduction de d’absorption du fer ? Les chercheurs ont pris des patients goutteux et ont maintenu leurs réserves de fer au niveau le plus bas possible sans provoquer d’anémie, que c’est t-il passé ? Les crises de goutte ont nettement diminué chez chaque patient, avec des effets allant d’une rémission complète à une réduction marquée de l’incidence et de la gravité des crises de goutte. Donc, c’est peu-être l’une des raisons pour lesquelles la consommation de café est associée à un risque plus faible de goutte, en bloquant une partie de l’absorption du fer.

De plus en plus de preuves suggèrent que le fer est également impliqué dans de multiples maladies du veillissement, notamment la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et les maladies cardiaques. En ce qui concerne le fer et la maladie d’Alzheimer, les chercheurs pensent que le fer a le potentiel de “rouiller” efficacement les tissus cérébraux en produisant des radicaux libres susceptibles de provoquer une neurodégénérérescence contribuant à la pathologie d’Alzheimer à de nombreux niveaux, à tel point qu’il existe un interêt à essayer de traiter la maladie d’Alzheimer en ciblant le fer, maladie qui je le rapelle, est aujourd’hui incurable .
Des réserves de fer élevés peuvent également être associés à des télomères plus courts, qui sont un biomarqueur du veillissement biologique. Certains d’entre vous pourrez penser que si ce serait votre cas vous en auriez été sûrement informé, détrompez-vous! Seulement 5% des patients avec un rapport de fer élevé en ont été informés par leur médecin.

Il existe d’autres boisson qui peuvent bloquer l’absorption du fer. La menthe poivré est à la hauteur du thé noir, le lait au chocolat noir le ferait aussi, et la camomille bloque le fer à peu près autant que le café.
On penses que ce sont un type de phytonutriments, les “polyphénols” qui sont à l’origine de cette réduction d’absorption. (les polyphénols sont des molécules organique présentent uniquement dans le règne végétal, qui utilisent les polyphénols en partie pour se défendre, je ferais une vidéo détaillé sur ce sujet passionnant pour plus d’infos)
Mais, si les plantes contiennent des polyphénols, quand est-t-il des herbes aromatiques et épices ? Ils sont blindés de polyphénols.
 Il y a un rapport de cas d’anémie ferriprive due à une forte dose de curcuma. Un médecin s’est soigné pour une poussée d’arthrose avec des capsules d’extrait de curcuma et il est devenue anémique, il ne pouvait pas remonter son fer malgré la prise de suppléments de fer. Mais deux semaines après l’arrêt du curcuma, sa numération globulaire et son taux de fer étaient tous revenus à la normale, c’est dingue !

Du coup, d’un côté ceux qui consultent avec une anémie ferriprive devraient être interrogés sur l’utilisation risqués de suppléments en fer, dans le même temps, la capacité du curcuma à se fixer sur le fer intestinal peut le rendre utile dans des états de surcharge en fer.

Ce qu'il faut retenir 💡

  1. Le fer est vital pour notre organisme, c’est une épée double tranchante, trop c’est mauvais et pas assez l’est aussi.
  2. Pour réduire une trop grosse quantité de fer il est intéressant de boire du thé, du café, ou quelconque boissons riche en polyphénols. Ceci fonctionne plus efficacement sur le fer non héminique (celui des végétaux)
  3. Pour augmenter l’apport en fer, il est préférable de boires ses boissons en dehors des repas (1 à 2h) et d’utiliser la vitamine C pendant les repas pour augmenter l’absorption de fer.

Mise en garde ⚠

  • les compléments de fer sont très pro-oxydant et inflammatoires, mais pour par exemple une femme végétarienne carencés qui n’arrivent pas à remonter ça ferritine alors les bénéfices l’emporte sur les risques.

Le Nutri tips 🥦

  1. Une façon de réduire son excès de fer tout en contribuant à aider les autres est de donner son sang, cependant de nombreuses femmes carencés donnent leurs sang en dépi de leurs santé, c’est un acte généreux pour notre société mais il serait préférable dans ce cas-là d’envoyer plutôt les hommes de leurs entourage qui ont un surplus en fer (ce qui est assez fréquent) de ce fait les femmes éviteraient une prise de compléments alimentaire pro-inflammatoire et pro-oxydant.
  2. Si les polyphénols semblent être le facteur de réduction d’absorption du fer, c’est une excellente chose car une immense majoritée des végétaux possèdent des polyphénols protecteur, et cette diminution d’absorption de fer n’est qu’un effet secondaire positif du pouvoir des polyphénols. Un aliment bio est plus riche en polyphénols car il subit plus d’attaque qu’un aliment protéger par insecticides par exemple, de ce fait son taux de polyphénol est augmenté, mais nous en reparlerons dans une prochaine vidéo.

Sources cités 🧾

Remerciement ❤

Je remercie “subzerohm” pour son commentaire je cite : “Belle découverte cette chaîne ! je m’abonne direct !!” Merci à toi pour ton commentaire très encourageant ! Pile à mon anniversaire en plus ! cela fait un beau cadeau 😉

HappyNutri n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur ce site sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Noé Georges-Luszczak

Noé Georges-Luszczak

Spécialiste en nutrition, je consacre ma vie aux aliments d'origine végétal afin que le monde soit en meilleur santé le plus longtemps possible.

Abonnez-vous à notre newsletter
pour être au courant de nos meilleurs nouveautés!

"Repoussez et inversez les maladies”