Comment repousser les attaques de moustiques ? 🦟

Nous connaissons tous des techniques plus ou moins efficace pour repousser les moustiques, mais existe-t-il des techniques efficace et naturel ? On voit ça tout de suite dans HappyNutri ! 😉

1. L'actualité sur les moustiques

Ces créatures énervantes, zébrées et vrombissantes sont plus que de simples perturbateurs lors de nos pique-niques. Elles sont des dépositaires de maladies plutôt inquiétantes comme le Zika et la dengue. Et je peux voir dans vos yeux la question brûlante : “Mais comment nous défendre contre ces monstres microscopiques ?”

On a souvent tendance à craindre les créatures aux dents aiguisés, comme le grand requin blanc ou le cobra royal. Et pourtant, savez-vous quel est l’animal le plus dangereux au monde ? Ce n’est pas le lion, le tigre ou même l’ours. Non, c’est le moustique ! C’est lui, ce petit vampire microscopique qui fait trembler le monde, causant des centaines de milliers de décès chaque année en transmettant le paludisme. (Aussi appelé la Malaria ou la fièvre des marais.)

Le paludisme est une maladie infectieuse causée par des parasites unicellulaires du genre Plasmodium. Il existe cinq espèces de Plasmodium qui causent le paludisme chez l’homme : Plasmodium falciparum, Plasmodium vivax, Plasmodium ovale, Plasmodium malariae et enfin Plasmodium knowlesi.


Le paludisme est une maladie potentiellement mortelle, en particulier lorsque l’infection est causée par Plasmodium falciparum. Les symptômes incluent de la fièvre, des maux de tête, des frissons et de la fatigue. Si elle n’est pas traitée, elle peut provoquer des complications graves telles que le paludisme cérébral, où les vaisseaux sanguins du cerveau sont bloqués, ce qui peut causer des convulsions, le coma voir la mort.

Alors, quelle est notre armure contre ces Dracula Juniors ? Parlons du DEET. Ce répulsif qui a été notre chevalier en armure brillante depuis les années 1940, conçu à l’origine pour l’armée Américaine. Des études montrent que les répulsifs contenant entre 20% et 50% de DEET offrent jusqu’à plusieurs heures de protection. Bon à savoir, mais attention, c’est un ingrédient à appliquer sur la peau, et non à verser dans votre salade !

Les bracelets imprégnés de DEET ne vont pas faire l’affaire. Ils sont un peu comme ces faux régimes qui promettent des miracles : ils repoussent les moustiques uniquement de la zone couverte par le bracelet en plus de sa durée limité dans le temps. Et pour la sécurité, le DEET est considéré comme sûr, même pendant la grossesse et pour les enfants de plus de deux mois. Cependant, il est un peu capricieux avec les matériaux synthétiques et peut les faire fondre. Oui vous avez bien entendu ! Donc, attention à vos bijoux en plastique et vos vêtements synthétiques.

Le DEET est un peu comme un invité qui ne reste pas trop longtemps. Il est absorbé par votre peau, fait un petit tour dans votre circulation sanguine, mais il est éliminé de votre système en quelques heures. Par contre, comme tout invité, il peut parfois causer des petits soucis. Rassurez-vous, le DEET est probablement beaucoup moins toxique que ce que la plupart des gens pensent. Il a un profil de sécurité remarquable après plus d’un demi-siècle d’utilisation.

Alors, comment l’utiliser correctement ? C’est simple. Il suffit de suivre les instructions sur l’étiquette du produit. Appliquez-le uniquement sur une peau intacte et non irritée. Évitez les yeux, la bouche et soyez parcimonieux autour des oreilles. Vous pouvez l’appliquer sur le visage, mais ne le vaporisez pas directement dessus.

Alors, quel est le roi de l’anti-moustique ? Et bien, dans un combat en tête-à-tête, le DEET est le champion poids lourd, c’est un peu comme le Rocky Balboa des répulsifs, imperturbable et victorieux, même face à la menace que sont ces vampires volants.
Mais, et c’est un gros mais, ces résultats sont basés sur une étude qui a une vingtaine d’années. Y a-t-il un nouvel aspirant au trône qui pourrait détrôner notre cher DEET sans faire fondre vos lunettes ?

2. Des alternatives ?

Mesdames et messieurs, faites place à la Picaridine ! Elle fait son entrée avec élégance tel une danseuse d’étoile, sans l’odeur caractéristique et l’irritation de notre cher DEET.

D’ailleurs, il semblerait que la Picaridine ait remporté le prix du meilleur insectifuge décerné par Consumer Reports. Mais attention, tout comme pour une bonne recette de pâtisserie, la concentration est cruciale. Une Picaridine à 20% se hisse au sommet, mais si elle est à 5%, elle se retrouve au bas de l’échelle.

Il y a toujours des effets indésirables potentiels. Mais ils sont généralement mineurs : une irritation des yeux, des vomissements, une irritation buccale. Et puis, tout comme on n’avale pas du shampooing ou du parfum, on n’est pas censé manger de Picaridine ou la vaporiser dans les yeux.

Et les gadgets électroniques, alors ? Toutes les études montrent qu’ils n’ont aucun effet sur le nombre de moustiques qui vous attaquent.

La Picaridine, d’ailleurs, est un produit chimique synthétique, inspiré d’un composé trouvé dans le poivre noir. Ah, les merveilles de la chimie! Mais qu’en est-il des alternatives naturelles? Avant de vous emballer, rappelons-nous que naturel ne signifie pas toujours sans danger. Le cyanure est naturel, et pourtant, on évite généralement d’en consommer à son état le plus biodisponible ( souvent cru ) qui peut causé la mort, comme on peut le voir dans de nombreuses fictions tel que Braking Bad, Batman ou bien même James Bond.

Plusieurs huiles essentielles ont été testées pour leur potentiel anti-moustiques. Malheureusement, la plupart d’entre elles se sont révélées peu efficaces. Seules quelques-unes, comme l’huile de cannelle, ont montré une certaine efficacité, et encore, elle ne dure qu’une heure et demie.

Et que dire de la citronnelle, cet ancien guerrier réputés comme anti-moustique ? Eh bien, malheureusement, elle est plus efficace à repousser vos invités lors d’un barbecue que pour repousser les moustiques. Elle n’offre une protection que pendant environ 10 minutes et demie.

Mais ne désespérez pas, amateurs de naturel ! Il y a un chevalier vert à l’horizon, connu sous le nom d’eucalyptus citronné !!! Le CDC l’a même recommandé comme répulsif à base de plantes. C’est un peu le Gandalf des anti-moustiques, qui apparaît à la rescousse quand on a le plus besoin de lui. ( pour ceux et celles qui ont la référence ) Consumer Reports l’a classé parmi ses trois meilleurs choix, offrant une protection contre les moustiques et les tiques pendant au moins sept heures.

3. Et par l'alimentation alors ?

La première question que je me suis posé concernant les moustiques est : Peut-on repousser les moustiques simplement par ce qu’on mange ? Avec l’ail on sait que cela fonctionne contre les vampires, mais quand est-il pour sur les autres suceurs de sang ?

Certaines personnes semblent être un véritable aimant à moustiques. On pense que c’est en partie dû à la génétique, car les jumeaux identiques ont tendance à être autant attirants l’un à l’autre pour les moustiques, contrairement aux jumeaux non identiques qui ne partagent que 50% de leur ADN. Il n’est pas encore clair si certaines personnes sentent simplement meilleur pour les moustiques ou non.

On sait que les femmes enceintes sont deux fois plus attirantes pour les moustiques porteurs de la malaria. ( raison de plus mesdames pour vous prévenir encore plus de ses suceurs de sang !) Et il semble que la sueur joue aussi un rôle. Les moustiques sont attirés par certains composants de la sueur humaine, mais il semble que la sueur des aisselles soit moins attrayante que celle des mains ou des pieds. Cela pourrait être dû à des résidus de déodorant, car quand on a demandé aux volontaires de ne pas utiliser de produits pour la peau pendant cinq jours, il n’y avait plus de différence.

L’une des choses les plus terrifiantes c’est que les parasites qui causent la malaria ( appelé aussi le paludisme) rendent leur hôte plus attirant pour les moustiques porteurs de la maladie. C’est une façon stratégique pour le parasite de passer d’une personne à une autre, c’est à dire qu’il attire des moustiques avec ou sans la maladie, ces derniers piquent l’hôte déjà parasité et deviens eux même porteur de la maladie pour aller ensuite la répendre sur d’autres espèces vivantes possédant du sang chaud et appétissant . D’autres parasites utilisent des techniques similaires pour manipuler leurs hôtes et se propager. C’est à la fois flippant et ingénieux ^^’

Alors, comment pouvons-nous nous rendre moins appétissants pour les moustiques ? Est-ce qu’il y a quelque chose que vous pouvez manger ou boire qui pourrait rendre les moustiques moins intéressés ?

Quand on cherche des études sur l’alimentation et les moustiques, on trouve beaucoup de choses sur ce que mangent les moustiques, mais pas sur ce que nous pourrions manger nous pour limiter les attaques. Nourrir des souris avec différents régimes a un impact répulsif, mais qu’en est-il des humains ?

On entend souvent dire que les suppléments de vitamine B ou l’ail peuvent protéger contre les moustiques. Il y a même des gens qui recommandent de manger de la levure de bière, ou de boire de l’alcool pour les repousser. Mais il faut toujours tester ces idées pour savoir si elles sont vraiment efficaces.

Des chercheurs du Connecticut ont donc mené une étude pour voir si l’ail peut repousser les moustiques. Ils ont comparé le nombre de moustiques qui piquaient des personnes qui avaient mangé de l’ail à ceux qui piquaient des personnes qui n’en avaient pas mangé. Et ils n’ont trouvé aucune différence.

Cependant, manger de l’ail pourrait aider à se protéger contre les tiques. L’armée suédoise a mené une étude et a constaté que la consommation d’ail pouvait réduire le risque de piqûres de tiques d’environ 20%.

Cependant, une réduction de 20% n’est pas très importante comparé aux insecticides sur le podium mais cet alliacé possède des effets secondaire très positifs sur notre santé, il fait même parti des meilleurs aliments anti-cancer de notre planète. Il a été démontré que traiter vos vêtements avec une substance appelée perméthrine est 100% efficace contre les tiques, qui peuvent transmettre la maladie de Lyme. Donc, même si l’ail peut aider, vous feriez probablement mieux de compter sur autre chose pour vous protéger des piqûres de tiques.

4. Ce qui attire ses petits vampires :

Parmi les idées les plus farfelue pour repousser les moustiques on trouve l’usage des tomates coupées en deux laissées près du lit ou bien des mégots de cigarettes trempés dans de l’alcool. Imaginez-vous vous frotter vos bras avec des mégots de cigarettes, Belle odeur d’été non ? .. ^^”

Ensuite, parlons de la banane. Est-ce qu’elle nous rend plus ou moins appétissants pour ces charmants suceurs de sang? Eh bien, ce sont les chercheurs du Wisconsin qui ont décidé de trancher. Verdict? Vous risquez d’avoir plus de bisous venant de moustiques après avoir savouré une banane que venant de votre conjoint ou conjointe ! Une banane peut engendrer jusqu’à 11 contacts supplémentaires avec ces petits vampires après une heure. Désolé pour les fans de bananes, mais c’est la science qui parle!

Le plus drôle dans tout ça, c’est que le nombre de bananes que vous mangez n’a pas d’importance. Manger 15 bananes ne vous rend pas plus délicieux à leurs yeux que si vous en mangez qu’une.

Et maintenant, parlons alcool. Est-ce que boire nous rend plus ou moins attractifs pour ces insectes vampires? Eh bien, il a été démontré que l’ingestion d’alcool attire davantage les moustiques. Oui, vous avez bien entendu. Prenez une bière, et vous augmentez votre risque de devenir un buffet pour moustiques de 25 %. Ce n’est pas le moment de s’évanouir dans une ruelle après une soirée bien arrosée 😉! Et ce n’est pas seulement parce que vous avez bu de la bière, cela peut aussi dépendre du type d’alcool.

Mais ne paniquez pas encore, parce que ces études ont été menées sur une seule espèce de moustique, celle qui transmet la dengue, le zika et la fièvre jaune. Donc, avant de vous nommer SAM ( celui qui ne boit pas en soirée ) ou d’annuler votre prochaine soirée, attendons d’avoir plus d’informations!

Et les vitamines B alors ? Elles sont souvent présentées comme le remède miracle contre les moustiques. Malheureusement, des études montrent que les vitamines B1 et B6 ne sont pas des répulsifs efficaces contre les moustiques. Désolé à tous les fans de compléments alimentaires, mais ce n’est pas encore ça la solution miracle!

En fait, aucune des vitamines B testées n’a montré un effet répulsif contre les moustiques. Même la B1, souvent vantée comme le Graal anti-moustique, s’est révélée être inefficace. Et cela vaut donc aussi pour les patchs anti-moustiques à base de B1.

Bref, le monde de l’anti-moustique est rempli de mythes et de fausses promesses. Mais n’abandonnez pas ! Continuez à chercher, à expérimenter, et surtout à rire de toutes les méthodes bizarres que vous rencontrerez en cours de route. Parce qu’au final, la science est là pour nous éclairer et nous faire apprendre tout en passant de bons moments. Même si les moustiques semblent gagner la bataille pour l’instant, nous avons toujours des solutions grâce à notre merveilleux cerveau humain qui nous apporte l’intelligence pour nous adapter, innover etc.. Alors ne laissez pas ces petites bêtes gâcher votre été!

Cycle de vie du parasite 🌍

1. Piqûre de moustique infectée : Le cycle de vie du paludisme commence lorsque une femelle du moustique Anopheles, infectée par le parasite Plasmodium, pique une personne pour prendre son repas de sang. Pendant ce processus, le moustique injecte les parasites du stade sporozoïte dans la peau de l’hôte.

2. Infection du foie : Les sporozoïtes migrent dans le système circulatoire jusqu’au foie, où ils infectent les cellules hépatiques. Ils se multiplient à l’intérieur des cellules hépatiques pendant une période de 7 à 30 jours, produisant des milliers de parasites du stade mérozoïte.

3. Invasion des globules rouges : Les mérozoïtes sont libérés dans la circulation sanguine où ils infectent les globules rouges. Dans ces cellules, ils se transforment en trophozoïtes qui consomment l’hémoglobine de la cellule hôte et se multiplient pour produire encore plus de mérozoïtes. ( Vous voyez le cercle vicieux.. ) Cette phase d’infection des globules rouges est responsable des symptômes cliniques du paludisme.

4. Rupture des globules rouges et réinfection : Après 48 à 72 heures, les globules rouges infectés éclatent, libérant encore plus de mérozoïtes qui continuent le cycle en infectant plus de globules rouges.

5. Reproduction sexuelle dans le moustique : Certains des parasites se développent en gamétocytes mâles ou femelles dans le sang humain. Si un moustique non infecté pique une personne portant ces gamétocytes, il peut ingérer les gamétocytes qui se développent ensuite en gamètes dans l’estomac du moustique. Les gamètes mâles et femelles fusionnent pour former des zygotes, qui se développent en sporozoïtes. Ces sporozoïtes migrent dans les glandes salivaires du moustique, prêts à être transmis à une autre personne, et le cycle recommence.

Bonus ! 😃

En enregistrant le podcast je me suis dit en arrosant une plante carnivore : ” Tiens, quel est l’efficacité des plantes carnivores à combattre les moustiques ? “
J’ai épluchés par curiosités quelques études scientifique et BOOM !
Voici un résumer de la 1ère :
Des chercheurs ont contrôlé la capacité prédatrice de plante carnivore aquatique ( oui les plantes carnivores sa existe et oui il existe des plantes carnivore aquatique ^^’) sur des larves de moustiques car la plupart des moustiques pondent leurs larves dans les eaux stagnantes.
Quel a été le résultat ? La présence de la plante carnivore a réduit de 95 à 100% la survie des larves de moustiques en cinq jours. De plus, les fragments de plantes qui n’avaient pas eu de proies pendant 6 mois étaient de meilleurs prédateurs que ceux privés de proies pendant seulement 1 mois. C’est vraiment dingue ! Donc en résumé en raison de son efficacité élevée et de sa capacité unique à la prédation facultative, les chercheurs suggèrent que cette plante pourrait être développée comme méthode de contrôle des larves de moustiques.
Mais vous savez ce qui est encore plus dingue ? C’est qu’il existe plus de 800 espèces reconnues de plantes carnivores, réparties dans plusieurs familles et genres. Donc étant donner tous les effets positifs des plantes, avoir quelques plantes carnivores chez sois ne peux pas faire de mal ! 😉
**(Si le sujet des plantes carnivores pour réduire les attaques de moustiques vous intéresse dites le moi en commentaire je pourrais peu être faire un contenu spécifique à ce sujet. )**

Ce qu'il faut retenir 💡

1. Les moustiques sont des vecteurs de maladies dangereuses comme le paludisme, le Zika et la dengue. Le paludisme est causé par le parasite Plasmodium qui se multiplie dans le foie puis dans les globules rouges. Pour se protéger contre les moustiques, l’utilisation de répulsifs contenant du DEET, qui est sûr pour la plupart des individus et efficace, est plutôt recommandée.
2. La Picaridine est une alternative efficace au DEET pour repousser les moustiques, sans son odeur et son potentiel d’irritation. Cependant, la concentration est importante, 20% de Picaridine étant optimal. Les appareils électroniques ne sont pas efficaces contre les moustiques qui vous rode autour et peuvent tuer des insectes non dangereux, à utiliser avec précaution. Parmi les solutions naturelles, l’eucalyptus citronné est recommandé par le CDC et offre une protection pendant au moins sept heures. Du coup, le DEET, la Picaridine et l’eucalyptus citronné sont tous les 3 des choix efficaces pour la protection contre les moustiques.
3. La génétique et la sueur peuvent rendre certaines personnes plus attractives pour les moustiques. Les parasites peuvent également rendre leur hôte plus attractif pour la transmission de maladies. Malgré les croyances populaires, il n’y a pas de preuves que l’ail ou d’autres aliments repoussent efficacement les moustiques au niveau des 3 insecticides sur le podium. Par contre, l’ail peut réduire de 20% le risque de piqûres de tiques, bien que les insecticides soient plus efficaces. Donc, la consommation d’ail pourrait aider, mais d’autres méthodes de protection sont recommandées.
4. Des mythes sur la répulsion des moustiques existent mais n’ont pas de fondements scientifiques. Il est important de continuer à chercher des solutions scientifiquement prouvées tout en restant sceptique face aux mythes populaires.

Mise en garde ⚠

– Les effets indésirables sont possibles : Même si les réactions indésirables sont généralement mineures, elles existent. Il est donc important de faire un test cutané avant d’appliquer un produit sur tout le corps, n’hésitez pas à vous dirigez vers un professionnel de santé adéquat.
– Enfin, il est crucial de se protéger efficacement contre les moustiques dans les régions où ils transmettent des maladies graves comme le paludisme, la dengue, le zika ou la fièvre jaune.

Nutri Tips 😉

1. Utilisez des produits répulsifs certifiés : Les produits contenant du DEET de la Picaridine ou de l’huile essentiel d’eucalyptus citronné sont les plus recommandés par les autorités sanitaires pour leur efficacité prouvée.

2. Portez des vêtements longs : Les vêtements longs peuvent aider à prévenir les piqûres de moustiques, surtout lors des sorties en soirée quand les moustiques sont les plus actifs.

3. Évitez l’alcool et les bananes avant de sortir : Selon certaines recherches, la consommation d’alcool et de bananes peut augmenter l’attraction des moustiques.

4. Pensez à protéger votre habitation : Utilisez des moustiquaires aux fenêtres et autour des lits, et éliminez les sources d’eau stagnante où les moustiques pourraient se reproduire.

5. Soyez vigilants dans les régions à risque : Dans les zones où les moustiques transmettent des maladies, il est essentiel d’utiliser des protections supplémentaires, telles que des moustiquaires imprégnées pourquoi pas d’insecticides.

6. Restez informé : La science évolue constamment. Suivez les dernières recherches et recommandations des autorités sanitaires pour vous protéger efficacement contre les moustiques.

7. Consultez un professionnel de santé : En cas de doutes ou de questions, consultez un professionnel de santé qui pourra vous donner des conseils personnalisés en fonction de votre situation.

Remerciement ❤

Je remercie Sylvie Fage pour son commentaire sur Youtube je cite : “Mercccci j’ai adoré![🎁] je vous souhaite un excellent dimanche ! ☺ “
Un grand merci à toi Sylvie pour ton commentaire ! Rien ne me fais plus plaisir que de partager des contenus qui peuvent grandement aider, et concernant la méditation c’est un peu comme un pouvoir que possède l’être humain mais que le monde moderne pour X raisons nous empêche d’en profiter.

Vous pouvez suivre notre travail en podcast ou en vidéo.  😉

Je vous mets ci-dessous comme d’habitude les sources cités ainsi que notre sélection des meilleurs rapports qualité/prix d’astuces pour repousser les moustiques, et comme chez HappyNutri on favorise la voix naturel vous y retrouverez à chaque fois les meilleur bénéfice risque.

N’hésitez pas à vous abonner si vous voulez rester informé de toutes nos recherches,  vous pouvez laissé un commentaire et likez si ça vous à plus! Prenez soin de vous, et à bientôt sur HappyNutri ! 😉

Sources cités 📰

1. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30002979/
2. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30274200/
3. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22963776/
4. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12083361/
5. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20209056/
6. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16033124/
7. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/4385133/
8. https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa011699#article_letters
9. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26443777/
10. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/4389912/
11. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17778579/
12. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25901606/
13. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20209056/
14. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/5799038/
15. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21256083/
16. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27251017/
17. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29866445/
18. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18279076/
19. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32941432/
20. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31710653/
21. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22963776/
22. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15752181/
23. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31612914/
24. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10938169/
25. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11150100/
26. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12401148/
27. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20727149/
28. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29718433/
29. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27213820/
30. https://www.cochranelibrary.com/cdsr/doi/10.1002/14651858.CD005434.pub2/full
31. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21411012/
32. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28040483/
33. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25530943/
34. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31612914/
35. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18272250/
36. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26034848/
37. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26527362/
38. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7175535/

Notre sélection meilleur rapport qualité/prix :

Huile essentiel eucalyptus Citronné bio 🍋

HIQILI Huile Essentielle Eucalyptus Citronné Bio pour Diffuseur 100ML, 100% Pure et Naturelle, Grade Thérapeutique pour Massage, Aromathérapie, Ajoutée au Spray- 3.38 Fl. Oz

Diffuseur huile essentiel

ZOVHYYA Diffuseur d’Huiles Essentielles 500ML Diffuseur d’Arômes Humidificateurs Diffuseur avec Télécommande 14 LED 8 Huiles Essentielles 3 Minuterie et Arrêt Automatique pour Salon Chambre Yoga

EASYmaxx Moustiquaire de fenêtre avec Magic Click | Peut être découpée individuellement pour toutes les fenêtres jusqu’à 150 x 130 cm | Montage avec 12 aimants – pas de perçage ni de vissage [Noir]

Lampe anti moustique

ASPECTEK Lampe UV Anti Insectes Volants. Tue-Mouche Destructeur d’ Insectes Electrique 20W. (Lampe Moustique) avec Le Remplacement des Lampes

HappyNutri n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur ce site sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Noé Georges-Luszczak

Noé Georges-Luszczak

Spécialiste en nutrition, je consacre ma vie aux aliments d'origine végétal afin que le monde soit en meilleur santé le plus longtemps possible.

Abonnez-vous à notre newsletter
pour être au courant de nos meilleurs nouveautés!

"Repoussez et inversez les maladies”